Avrigney-Virey - Bulletin Municipal 2019

ZÉROPESTICIDE : UNENJEU IMPORTANT 2019 : DESCONDITIONSCLIMATIQUES EXCEPTIONNELLES UNPOINTSURLENUMÉRIQUE Concernant le déploiement de la fibre, Haute Saône Numérique qui gère les études et les travaux, a démarré les essais des gaines existantes sur Avrigney et Virey. Les travaux de l’armoire optique sont prévus début 2020, ainsi que la pose des câbles. Le déploiement aura lieu sur 2020. Il s’agit, il faut le rappeler, d’un chantier à l’échelle du département, et il faut s’armer de patience. Les travaux sont réalisés dans un ordre guidé par la technique. Pour ce qui est de la réception avec les téléphones portables, sujet sur lequel le conseil municipal avait interpellé à maintes reprises les parlementaires et l’ARCEP, une grande avancée a eu lieu récemment. Suite aux essais de réception menés par Haute Saône Numérique, avec la mairie, Avrigney est enfin reconnue comme zone blanche totale, ce qui va permettre d’envisager des travaux avec des opérateurs pour améliorer ladesserte. Ànouveau, Haute- Saône Numérique sera l’interlocuteur pour assister la commune sur ce sujet complexe. L’abondance des pluies associée à la chaleur soudaine entraînent la repousse rapide des végétaux. Cela impacte le travail de l’employé communal. Il est quelque fois dans l’obligation de consacrer tout son temps de travail au désherbage des espaces publics de la commune. La municipalité met tout en œuvre pour répondre aux nombreuses demandes des administrés et maintenir un cadre de vie agréable. Des méthodes alternatives adaptées sont actuellement en cours de mise en œuvre afin de parvenir à un résultat optimal. Chacun doit donc être compréhensif sur ces évolutions de pratiques et respecter le travail de l’employé communal qui est quelquefois pris à parti par des personnes qui manifestement ne sont pas conscientes des enjeux du sujet. Pour rappel, depuis le 1 er janvier 2017, l’utilisation des désherbants chimiques est interdite sur les espaces publics (loi sur la transition énergétique et la croissance verte). La commune s’est engagée depuis 6 ans à n’utiliser aucun produit chimique pour l’ensemble de ses espaces, y compris les cimetières. L’arrêt de l’usage des pesticides pour l’entretien des espaces verts et des voiries constitue un enjeu important pour la préservation de la ressource en eau, de la biodiversité et pour la santé. Accroupis, avec ou sans gants, l’employé communal arrache, bine et retire les mauvaises herbes du caniveau. Désherber sans désherbant, c’est le défi qu’il doit relever chaque jour. Pour supprimer les herbicides, il a fallu développer des méthodes alternatives : désherbage thermique, arrachage mécanique ou manuel… 7 BULLETINMUNICIPAL 2019

RkJQdWJsaXNoZXIy Nzk1Njc=