La Fondation du Patrimoine

Créée par la loi du 2 juillet 1996 et reconnue d’utilité publique en 1997, la Fondation du patrimoine a reçu pour mission initiale de sauvegarder et mettre en valeur les très nombreux édifices méconnus et donc menacés, bâtis au cours des siècles par les artisans de nos villes et de nos villages. Elle participe à la connaissance, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine de proximité.
Au vu des dernières prérogatives confiées par l’Etat, la Fondation du patrimoine assure une réelle mission d’intérêt public.
Tous les projets de restauration susceptibles d’être soutenus par notre fondation sont étudiés en étroite concertation avec les services de l’Etat.
Elle dispose d’une organisation décentralisée à l’échelle régionale, départementale et locale, grâce à la présence de plus de 500 délégués et 60 salariés. Des délégués bénévoles départementaux sont au plus près des porteurs de projets.