Avrigney-Virey - Bulletin Municipal 2021

2021 BULLETIN MUNICIPAL AVRIGNEY-VIREY

Avrigney-Virey MARIAGE ou PACS NAISSANCES DÉCÈS PERMANENCES mairie.avrigney.virey@wanadoo.fr 03 84 31 71 06 PUBLIC lundi 14:00 – 17:00 jeudi 9:00 – 12:00 SECRÉTARIAT lundi 8:30 – 17:30 jeudi 8:30 – 14:30 MAIRE lundi 17:00 – 18:00 −> et sur rendez-vous ! LA VIE COMMUNALE 2

LEMOT DUMAIRE Pour une année 2022 plus heureuse ! La seconde année de cette mandature a été une nouvelle fois particulière. La situation sanitaire depuis mars 2020 ne permet pas de partager les moments forts de la vie d’une commune rurale : commémorations, vœux du nouvel an et manifestations diverses. Ainsi les principales rencontres se font à la mairie, dans les rues, par hasard, à travers les événements heureux, tragiques ou ordinaires. Et cette année 2021 s’achève sur un sentiment partagé qui n’a pas prêté à l’optimisme. Si les décisions prises à l’échelle nationale, qu’elles soient considérées comme "bonnes" ou "mauvaises" ont eu un impact sur notre quotidien, il est surtout dommageable qu’elles n’aient pas fait l’objet d’une véritable consultation des parlementaires, encore moins des élus locaux, donnant ainsi le sentiment de protocoles qui s’imposent sans réel débat démocratique, sans aucune autre alternative, renforçant ainsi le sentiment d’une défiance généralisée. Par ailleurs, l’épidémie a profondément changé le rapport aux autres. S’habituant à de nouvelles conditions légales, les rassemblements se font faits moins fréquents, mais aussi plus désirés. À l’échelle de notre commune, cela s’est traduit par une quasi absencedemomentcollectifdufaitdesrestrictionssanitaires,momentsqui participent au lien social et sont autant d’occasion d’échanger, de discuter des projets en cours. Malgré tout, certaines activités ont pu reprendre et animer le village donnant ainsi une lueur d’animation. Cependant, dans ce contexte particulier, la pénurie de bois à l’échelle nationale et mondiale a "profité" à la commune. Elle n’a jamais eu autant de recettes liées à l’exploitation de sa forêt qu’en cette année 2021. C’est à la fois une aubaine car elle permet des investissements pour le bien commun, mais aussi un risque car les forêts sont aussi au cœur des réflexions environnementales. Elles ne peuvent plus être considérées comme une marchandise ordinaire, et leur exploitation doit rester raisonnée et raisonnable. Par ailleurs, la commune a poursuivi ses investissements. Plusieurs chantiers ont pu aboutir au cours de cette année, certains accusant du retard dû à la disponibilité des entreprises, mais aussi à la pénurie de matières premières. Le plus important étant celui de l’installation de deux chaudières à granulés de bois qui sont entrées en service il y a quelques semaines. Des travaux de voirie ont également été réalisés, travaux qui participent à l’entretien de la commune. Mais d’autres actions, moins visibles et qui améliorent également le quotidien des habitants ont également été menées. La fibre optique, qui s’est particulièrement fait attendre, est arrivée, bien qu’il reste quelques habitations qui ne soient pas encore desservies. Elle changera notre quotidienà l’heurede ladématérialisationgénéralisée, du télétravail, de l’enseignement à distance et des loisirs en ligne. Cependant, il semble nécessaire de ne pas oublier qu'internet n’est jamais qu’un moyen et non une fin. Et qu’il ne doit pas participer à l’exclusion de certains d’entre nous qui ne peuvent utiliser cet outil faute de matériel, de moyen, de connaissances ou plus simplement d’intérêt. La commune restera à leurs côtés. Enfin, je tiens à remercier les trois employés communaux qui participent au fonctionnement quotidien de la commune. Le conseil municipal et moi-même, malgré les conditions actuelles, vous souhaitons une très bonne année 2022. Sauf avis contraire, les vœux de lamunicipalité auront lieu le vendredi 14 janvier 2022 à 20h00 à la salle polyvalente. Gérard Creux 3

DES TRAVAUX LES CHAUDIÈRES À GRANULÉS Les deux chaudières à granulés sont entrées en service depuis quelques semaines. Elles remplacent la chaudière au fioul de la mairie et la chaudière à gaz des logements communaux de l'ancienne cure. D’une puissance de 49 kw chacune, elles sont alimentées par deux silos à granulés de 6 tonnes chacun. À l’heure de l’augmentation du prix du fioul et du gaz, leur installation permettra de faire des économies financières, et de réduire la facture de chauffage tant pour les locataires des logements communaux que pour la commune. Le prix du granulé de bois reste pour l’heure relativement stable. À titre de comparaison, les 12 tonnes actuellement stockées pour les deux chaudières ont couté 3060€. L’équivalent en fioul (6000 litres) reviendrait à l’heure actuelle à 5850€, soit plus de 90 % plus cher. Il faudra cependant un an de fonctionnement pour se rendre compte des économies réalisées, cet aspect étant également lié au confort de température de chacun, sachant qu’un degré de moins permet de faire jusqu’à 7% d’économie. Par ailleurs, ce projet permet à la commune de participer modestement à la transition énergétique par l’usage d’une énergie renouvelable. Ce chantier aura également permis de restaurer le mur de la dépendance de la cure qui menaçait de tomber. en 2021… Le prix final de l’entreprise retenue est d’environ 20000€ inférieur au budget prévu. Coût total prévisionnel 192494€ HT chaudières et restauration de la dépendance de la cure Subventions 153 995€ HT 80 % du montant des travaux Reste à charge 38698€ HT pour la commune AVANT APRÈS 4

TRAVAUX DE SÉCURISATION TRAVAUX DE RÉNOVATION DU RÉSEAU D’EAU RÉNOVATION DU HANGAR DE VIREY + CRÉATION D’UNE AIRE DE RETOURNEMENT Afin de faciliter le ramassage des ordures ménagères, une aire de retournement a été créée chemin de la Combe aux Goux pour que le conducteur du camion puisse réaliser plus facilement ses manœuvres de demi-tour. + CARREFOUR DE BRUSSEY Ce chantier a accusé un retard important. Il a commencé en cette fin d’année. Cet aménagement améliore la visibilité et protège les habitations à proximité. + MARQUAGE AU SOL ET AMÉNAGEMENT DE LA GRANDE RUE L’ensemble des passages piétons a été refait. Le conseil municipal a également pris la décision d’inverser lesensdecirculation au niveau de l’écluse de la grande rue afin de limiter la vitesse de passage. Les véhicules montants étant désormais prioritaires. Il est également prévu l’installation de barrières et de plots en inox place et rue des Lamy. Ceux-ci seront installés dès que le matériel sera disponible. Bien que la compétence relative aux réseaux d’eau potable et d’assainissement soit déléguée à la CCVM, des travaux de remplacement de conduite d’eau potable ont commencé en septembre 2021 et se poursuivront jusqu’à la fin de l’année. Il s’agit en l’occurrence de la rue de la Planchotte, de la rue de l’église, de la rue devant l’église et d’Avrigney à Virey. Le hangar de Virey acheté par la commune en 2020 a été nettoyé par les habitants de la commune, qu’ils soient ici de nouveau remerciés. Le bardage a été remplacé. Ce lieu est à disposition des associations afin d’organiser des manifestations. Une subvention a été accordée par l’État pour la réalisation de travaux de sécurisation, ainsi que par les services du département. Coût des travaux 26110€ HT Subventions 14360€ HT 55% du montant des travaux Reste à charge 11750€ HT pour la commune Grande Rue (RD 29) Voie Communale n°4 d'Avrigney à Brussey Commune d'Avrigney-Virey Plan d'aménagement du carrefour Echelle : libre Plan de situation 5

ENTRETIEN DE LA VOIRIE La voirie fait l’objet d’une subvention annuelle départementale à hauteur d’environ 25% du montant des travaux, dans la limite de 30000€ HT. Pour cette année 2021, au titre la voirie, la route de Courcuire a été achevée, le chemin de la Combe aux Goux a été refait, ainsi que la rue de la Planchotte (les travaux seront achevés en 2022). L’objectif est de profiter des travaux de rénovation du réseau d’eau pour parfaire cette rue, le SIEVO prenant en charge également une partie de cette réfection. Est également compris dans ces travaux le remplacement d’une partie des bordures de la rue de l’église. Coût des travaux 43036€ HT Subventions 14360€ HT Départemental prévisionnel : 17% du montant des travaux Part du SIEVO: 110000€ HT Reste à charge 32000€ HT pour la commune 6

GESTION DE LA FORÊT COMMUNALE L’ADMINISTRATIF AU QUOTIDIEN L’exploitation de la forêt communale a rapporté à la commune plus de 130000€ de recettes ; le m³ de chêne s’est vendu à plus de 330€. Il s’agit d’une année exceptionnelle, liée à la pénurie de bois, mais aussi d’une aubaine financière. Elle permet ainsi à la commune de poursuivre ses investissements. Ceci étant, il semble nécessaire d’ouvrir le débat quant à l’exploitation forestière. Pour rappel, la gestion de la forêt communale est inscrite sur un plan d’aménagement de 25 ans. Celui en cours a été construit pour la période 2014 / 2033 et a été adopté au conseil municipal. Chaque année, l’ONF présente au conseil municipal l’état d’assiettes qui est ensuite voté. Bien que programmées, les coupes blanches réalisées par mécanisation sur Virey au cours de l’année 2021 ont suscité une vive émotion, surtout dans un contexte lié aux changements environnementaux. Il est indéniable que ce procédé mérite une réflexion car les coupes rases n’ont pas qu’un impact esthétique, elles stoppent le cycle de la vie et dégradent les écosystèmes. Et des questions toutes légitimes se posent : à l’heure du réchauffement climatique, les espèces originales pourront-elles pousser de nouveau ? Est-il possible de se passer de la mécanisation ? Y a t-il suffisamment de bûcherons pour une gestion plus raisonnée de la forêt ? Pour ces raisons, une rencontre avec l’ONF et les habitants de la commune sera organisée dans les prochaines semaines pour débattre de ce sujet ô combien sensible et crucial pour l’avenir des générations futures. En attendant, et bien que programmés, le conseil municipal a décidé de ne pas réaliser de nouveaux travaux forestiers à Virey. La gestion d’une commune au quotidien repose sur le travail administratif, au service des habitants d’une part et sans lequel peu de projets ne pourraient se réaliser au regard de la complexité des montages de dossiers d’autre part. Aussi, à l’heure de la dématérialisation, il semble nécessaire que ce poste soit régulièrement mis à jour. Aucoursde l’année2021, lacommunea renouvelé intégralement lematériel informatique du secrétariat ainsi que le photocopieur (changement de matériel et de prestataire). Elle a par ailleurs investi dans la dématérialisation des actes civils afin d’en faciliter la recherche et la communication. Ils ont ainsi été numérisés depuis l’année 1919. Le coût de cette opération (2412€) a intégralement été subventionné par l’État. De plus, pour 2022, la commune va investir dans un logiciel de gestion de ses deux cimetières. En effet, il n’est pas toujours évident d’informer au mieux les habitants dès lors qu’ils souhaitent acquérir une concession. De plus les élus qui connaissent l’histoire de l’aménagement des cimetières ne seront pas toujours disponibles pour renseigner les administrés. Ce logiciel permettra d’identifier les concessions, de constituer une base de données qui soit à jour et de cartographier les cimetières. Il permettra également à la secrétaire de mairie de renseigner plus facilement les habitants. Le coût de cette prestation s’élève à 9186,79€ HT. Une demande de subvention sera également faite au cours de l’année 2022 pour cet outil. La commune a également accueilli sur une période de 2 mois et pour une durée de 8 jours une jeune stagiaire encadrée par la secrétaire de mairie. La municipalité remplit ainsi pleinement son rôle de participation à la formation des jeunes. Enfin, afin de faciliter la communication de la mairie auprès de tous les habitants, une grande part des informations est envoyée par mail, deux bulletins d’informations communales au format papier ont été réalisés. Il en sera de même pour 2022. 7

En dehors des travaux ordinaires d’entretien de la commune (voirie) et de l’encouragement à des moments festifs et culturels, la commune va poursuivre ses projets conformément à ses engagements. Afind’amorcer la réflexionsur l’élaborationduPlanLocal d’Urbanisme (PLU) de lacommune, au cours de l’année 2021, des représentants du SCOT (Schéma de COhérence Territoriale) et d’AUDAB (Agence Urbaine de Besançon) ont présenté au conseil municipal les grandes lignes de développement du territoire (le Grand Besançon et le Val marnaysien). En effet, le PLU devra être élaboré en fonction des directives de ce schéma qui s’inscrivent à l’échelle localeet estmarquépar desenjeuxen termesécologiques (et plusparticulièrement d’artificialisation des sols), de mobilité, de préservation des territoires ruraux, de la faune et de la flore, et économique. Pour rappel, l’artificialisation des sols consiste à transformer un sol naturel, qu’il soit agricole ou forestier, en un sol constructible (routes, parking, chantiers, maisons ou encore commerces). Au regard des nouvelles dispositions légales et plus particulièrement de la loi climat, il deviendra donc difficile de faire de nouvelles constructions, l’objectif étant d’utiliser l’espace disponible autour de l’existant, mais de ne pas étendre davantage les constructions par la création de nouveaux espaces de type lotissements par exemple. En effet, l'artificialisation des sols est considérée aujourd'hui comme l'une des causes premières du changement climatique et de l'érosion de la biodiversité. La transformation d'un espace naturel en sol artificialisé modifie, voire détruit, l'habitat des espèces animales ou végétales. En limitant l’artificialisation des sols, l’impact sur les communes rurales risque de faire augmenter le prix de l’immobilier ou encore de provoquer une désertification des villages qui ne pourront pas se développer y compris raisonnablement. Le PLU sera donc réalisé avec l’aide d’un cabinet spécialisé en urbanisme et le cahier des charges sera réalisé avec l’Agence Urbaine de Besançon (AUDAB). Ce chantier s’inscrit sur une durée d'environ 3 ans. Les habitants seront associés à l’élaboration de ce plan. Le coût d’un PLU s’élève à environ 20000€. LES ENJEUX DU PLAN LOCAL D’URBANISME (PLU) 8 Avrigney Virey DES PROJETS …pour 2022

RÉNOVATION 600 350mini Petite salle 35m² Grande salle 130m² Office 30m² Entrée Sanit. Vest. 35m² Cour Parc Accès office Talus Rue Accès Auvent NORD I----> Plan 1/200 Sall AVRI Hypo 24 N Etud + PUITS RUE D’ARPE Le puit, rue d’Arpe va être rénové. L’intérêt de ce chantier réside dans la valorisation du petit patrimoine communal, ce à quoi l’équipe municipale s’est engagée. La mise à disposition de l’eau du puit pour les habitants, et ce en toute sécurité est également prévue (ce qui n’est pas le cas actuellement). Il est en effet préférable d’utiliser cette eau plutôt que celle du robinet pour arroser les jardins (notamment pour ceux qui n’auraient pas de réservoir d’eau de pluie par exemple). Cetterénovationseferaàl’identique, etpasserapar leremplacement des pierres, la remise en place de la pompe à bras, et la réalisation d’un accès pour que chacun puisse pomper de l’eau. + SALLE DES FÊTES La commune a entrepris de rénover la salle. Elle a fait appel dans un premier temps au CAUE 70 pour élaborer le cahier des charges. Deux réunions ont déjà eu lieu et des propositions ont déjà été faites : l’objectif est d’en faire un lieu qui combine plusieurs objectifs ; pratique, ouvert, esthétique et peu gourmand en énergie. La question relative à son mode de chauffage a déjà été prévu : la chaudière à granulés de bois récemment installée dans la dépendance de l’ancienne cure alimentera la future salle des fêtes. Ce dispositif permet d’ores et déjà de limiter les coûts d’une nouvelle installation. Il reste à savoir s’il s’agit de repartir de zéro ou de s’en tenir à une rénovation de l’actuelle salle des fêtes. Pour l’heure, et afin de répondre au mieux à ces nouvelles exigences, une reconstruction totale est envisagée afin de l’intégrer et de profiter au mieux de son environnement actuel. Coût des travaux 28410€ HT Coût des travaux 28125€ HT Subventions prévisionnelles 17046€ HT 60% du montant des travaux Subventions prévisionnelles 16875€ HT État et Département Reste à charge 11364€ HT pour la commune Reste à charge 11250€ HT pour la commune ACCESSIBILITÉ DE L’ÉGLISE Les études relatives à l’accessibilité de l’église sont terminées. Les demandes de subvention sont en cours, et la porte d’accessibilité devrait être réalisée au cours de l’année 2022. Du fait que l’église est classée, son aménagement intérieur nécessite l’avis des bâtiments de France. A minima, ce projet sera subventionné à hauteur de 40 % par l’État. Il reste à solliciter le département pour un même montant. 9

UN ENGAGEMENT culturel LE HANGAR DE VIREY L’équipe municipale s’était engagée à une ouverture culturelle. Les conditions sanitaires limitent évidemment les manifestations. Cependant, la commune a mis à disposition en juin dernier le hangar de Virey pour deux représentations théâtrales de la compagnie "Le théâtre perché" qui ont rencontré un franc succès et ravi les spectateurs. Un lieu pour les associa tions, pour la culture LE TAUREAUD’AVRIGNEY LA CARTE JEUNE La reproduction du taureau d’Avrigney (dont l’original est au musée des beaux-arts de Besançon) qui trône habituellement dans la salle du conseil municipal, a élu domicile durant tout l’été dans l’église d’Avrigney. Profitant d’une manifestation organisée par la CCVM à laquelle la commune a participé ("Des visages, des villages"), il y est resté plusieurs semaines afin que les habitants et les gens de passage puissent lui rendre visite. Pour ses quartiers d’hiver, il est de retour dans la salle du conseil municipal. La commune a offert aux jeunes (de 0 à 30 ans) la "Carte jeune" à toutes celles et ceux qui en ont fait la demande. Près de 90 jeunes habitants en ont ainsi profité. Puisse cette décision participer à l’accès aux loisirs et à la culture de chacun. s’est exposé… 10

FIBRE OPTIQUE ET ANTENNE MOBILE ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES Une salle d’eau va être créée pour l’employé communal en charge de l’entretien du village, a priori dans la dépendance de l’ancienne cure. Il s’agit d’une obligation légale de l’employeur qui permet d’améliorer les conditions de travail des employés municipaux. Elle s’est faite attendre ; la fibre optique est désormais disponible depuis quelques semaines. L’antenne mobile suit le même chemin, et devrait être mise en service au cours de l’année 2022. Pour l’heure, un transformateur électrique a déjà été installé. C’est l’opérateur Free qui est chargé des travaux pour l’ensemble des opérateurs. Bien que ces travaux ne dépendent pas de la commune, ils en améliorent son confort. Les dates à retenir : ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 1er tour : 10 avril 2022 2ème tour : 24 avril 2022 ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 1er tour : 12 juin 2022 2ème tour : 19 juin 2022 N’hésitez pas à transmettre vos coordonnées mails au secrétariat de mairie (mairie.avrigney.virey@wanadoo.fr) afin de recevoir les informations. CRÉATION D’UNE SALLE D’EAU POUR L’EMPLOYÉ COMMUNAL 11 MAIRIE D’AVRIGNEY-VIREY - Rue de la Planchotte - 70150 AVRIGNEY-VIREY Tél. 03 84 31 71 06 - Fax. 09 70 63 44 43 - mairie.avrigney.virey@wanadoo.fr Directeur de la publication : Gérard Creux - Crédits photos : Mairie d’Avrigney-Virey - Atyka Création, mise en page et impression : Atyka Communication - www.atyka.com

Le Saviez-vous ? Depuis le confinement, il semblerait que le monde rural attire de plus de plus, au point de parler d’exode urbain. Dans la région Franche-Comté, la Haute-Saône et le Jura ont enregistré une hausse significative des transactions immobilières, respectivement de +ou - 9% depuis la fin du premier confinement, tant et si bien que les biens à vendre ne restent pas longtemps sur le marché. Cependant, habiter à la campagne nécessite d’en accepter quelques contraintes. D'une part, les déplacements mériteraient une véritable réflexion afin d’utiliser autant que faire se peut les mobilités dites douces telles que le vélo, ordinaires ou électriques. D'autre part, une loi protégeant le "patrimoine sensoriel des campagnes" a été voté en janvier 2020, et vise à conserver les bruits et les odeurs de la campagne. "Entendez les bruits et odeurs des zones rurales, comme les clochers, les chants de coq ou les bouses de vaches". Ce texte, adopté à l’unanimité, veut "étudier et qualifier l’identité culturelle des territoires". Le plus important : la notion de trouble anormal de voisinage va rentrer dans le code civil. Il va maintenant prendre en compte les "circonstances de temps et de lieux et établi, par exemple, que le chant d’un coq est un trouble "normal" à la campagne". Une limite à cela : chaque département pourra délimiter les zones rurales et faire son propre inventaire des bruits et odeurs du terroir… PATRIMOINE RURAL .com - Avrigney [70] - Décembre 2021 - Ne pas jeter sur la voie publique.

RkJQdWJsaXNoZXIy Nzk1Njc=