Avrigney-Virey - Bulletin Municipal 2020

LEMOT DUMAIRE Cette année 2020 aura revêtu un caractère tout particulier et restera sans aucun doute gravée dans nos esprits. En premier lieu, elle a été marquée par les élections municipales qui se sont déroulées dans des conditions inédites, et ont conduit au renouvellement partiel du conseil. Mais nous nous souviendrons davantage de cet épisode pandémique qui a mis à l’épreuve l’ensemble de la population et a bouleversé les habitudes et le quotidien de chacun. Les trois mois de confinement de ce début d’année ont suspendu le temps, laissant planer un silence peu ordinaire. Si la commune a été relativement épargnée par l’épidémie, les habitants ruraux ont peut-être aussi mieux « vécus » ce quotidien que les citadins. Les campagnes, souvent reléguées au second plan, auront une nouvelle fois permis de montrer que la solidarité des uns envers les autres était toujours de mise, les personnes les plus fragiles ayant reçu le soutien actif de leur famille, de leurs amis et de leurs voisins. Cette période a permis de montrer également combien les campagnes avaient toujours quelques avantages, la possibilité de pouvoir profiter des jardins, de se promener, de vivre simplement. Cependant, la fracture numérique, notamment pour les personnes actives, a été vue au grand jour. Ceux qui télétravaillaient s’en sont encore plus rendus compte qu’à l’habitude, et nos enfants n’ont sans doute pas pu suivre les cours en ligne dans des conditions optimales, créant, de fait, une inégalité d’accès à l’éducation. La seconde vague, annoncée dès le mois de juin par les scientifiques, a aussi montré que peu de leçons avaient été tirées du premier confinement. Les hôpitaux n’ont pas eu les moyens escomptés, et les commerces de proximité, qui participent pleinement du lien social, ont été laissés pour compte. Ce confinement aura laissé des traces. À ces vagues épidémiques, suivra sans doute une crise économique et sociale qui risque de mettre en difficulté certains d’entre nous, les plus fragiles et les plus démunis. Mais personne ne mérite d’être laissé au bord de la route. Et il est à souhaiter qu’elle épargne les habitants de notre village. Malgré cela, le conseil municipal est resté vigilant, et il a repris le travail pour poursuivre les projets en cours et en construire de nouveau. Les employés communaux, qui participent pleinement au fonctionnement quotidien de la commune, ont été présents tout au long de ces confinements successifs. Qu’ils en soient remerciés. À l’heure où j’écris ces quelques lignes, il ne sera pas possible d’organiser la cérémonie des vœux à la population. À défaut de pouvoir le faire, je souhaite cependant que nous puissions nous retrouver pour un moment convivial dès que cette pandémie sera derrière nous, afin de recréer les liens si utiles et si nécessaires à la vie sociale. En attendant, associé aux élus du conseil municipal, je présente à chacun d’entre vous, mes vœux les plus chaleureux et les plus sincères pour cette nouvelle année. Qu’elle participe à des jours plus heureux, marqués par la solidarité et la fraternité, valeurs essentielles pour que le vivre ensemble reste au cœur de nos préoccupations. Gérard Creux 3

RkJQdWJsaXNoZXIy Nzk1Njc=