Avrigney-Virey - Bulletin Municipal 2021

LEMOT DUMAIRE Pour une année 2022 plus heureuse ! La seconde année de cette mandature a été une nouvelle fois particulière. La situation sanitaire depuis mars 2020 ne permet pas de partager les moments forts de la vie d’une commune rurale : commémorations, vœux du nouvel an et manifestations diverses. Ainsi les principales rencontres se font à la mairie, dans les rues, par hasard, à travers les événements heureux, tragiques ou ordinaires. Et cette année 2021 s’achève sur un sentiment partagé qui n’a pas prêté à l’optimisme. Si les décisions prises à l’échelle nationale, qu’elles soient considérées comme "bonnes" ou "mauvaises" ont eu un impact sur notre quotidien, il est surtout dommageable qu’elles n’aient pas fait l’objet d’une véritable consultation des parlementaires, encore moins des élus locaux, donnant ainsi le sentiment de protocoles qui s’imposent sans réel débat démocratique, sans aucune autre alternative, renforçant ainsi le sentiment d’une défiance généralisée. Par ailleurs, l’épidémie a profondément changé le rapport aux autres. S’habituant à de nouvelles conditions légales, les rassemblements se font faits moins fréquents, mais aussi plus désirés. À l’échelle de notre commune, cela s’est traduit par une quasi absencedemomentcollectifdufaitdesrestrictionssanitaires,momentsqui participent au lien social et sont autant d’occasion d’échanger, de discuter des projets en cours. Malgré tout, certaines activités ont pu reprendre et animer le village donnant ainsi une lueur d’animation. Cependant, dans ce contexte particulier, la pénurie de bois à l’échelle nationale et mondiale a "profité" à la commune. Elle n’a jamais eu autant de recettes liées à l’exploitation de sa forêt qu’en cette année 2021. C’est à la fois une aubaine car elle permet des investissements pour le bien commun, mais aussi un risque car les forêts sont aussi au cœur des réflexions environnementales. Elles ne peuvent plus être considérées comme une marchandise ordinaire, et leur exploitation doit rester raisonnée et raisonnable. Par ailleurs, la commune a poursuivi ses investissements. Plusieurs chantiers ont pu aboutir au cours de cette année, certains accusant du retard dû à la disponibilité des entreprises, mais aussi à la pénurie de matières premières. Le plus important étant celui de l’installation de deux chaudières à granulés de bois qui sont entrées en service il y a quelques semaines. Des travaux de voirie ont également été réalisés, travaux qui participent à l’entretien de la commune. Mais d’autres actions, moins visibles et qui améliorent également le quotidien des habitants ont également été menées. La fibre optique, qui s’est particulièrement fait attendre, est arrivée, bien qu’il reste quelques habitations qui ne soient pas encore desservies. Elle changera notre quotidienà l’heurede ladématérialisationgénéralisée, du télétravail, de l’enseignement à distance et des loisirs en ligne. Cependant, il semble nécessaire de ne pas oublier qu'internet n’est jamais qu’un moyen et non une fin. Et qu’il ne doit pas participer à l’exclusion de certains d’entre nous qui ne peuvent utiliser cet outil faute de matériel, de moyen, de connaissances ou plus simplement d’intérêt. La commune restera à leurs côtés. Enfin, je tiens à remercier les trois employés communaux qui participent au fonctionnement quotidien de la commune. Le conseil municipal et moi-même, malgré les conditions actuelles, vous souhaitons une très bonne année 2022. Sauf avis contraire, les vœux de lamunicipalité auront lieu le vendredi 14 janvier 2022 à 20h00 à la salle polyvalente. Gérard Creux 3

RkJQdWJsaXNoZXIy Nzk1Njc=